Projet de détournement de tableaux pour le MUDAAC

Détournement de tableaux pour le compte du Musée Départemental d’Art Ancien et Contemporain (MUDAAC) mais aussi des FRANCAS des Vosges. Le but était de promouvoir l’art et l’intégration sociale. Y ont ensuite été associé les enfants et les familles du Centre social Denise Louis du plateau de la justice à Épinal. Pour ce faire, il a fallut réinventer les œuvres du musée en rendant totalement acteurs les enfants et leurs familles. Ces derniers devaient interpréter, personnifier et même littéralement se glisser dans la peau des protagonistes des peintures qui font partie de la collection permanente du MUDAAC.

Job raillé par sa femme de Georges de la Tour 1593-1652 - collections du MUDAAC
Job raillé par sa femme - Georges de la Tour 1593-1652

Ce qui m'a amené au détournement de tableaux

Tout a commencé grâce à Isabelle BAILLY, ma voisine qui est devenue une amie et m’a poussé à postuler pour un appel à projet. Ce premier projet avait été initié par Virginie LE FLEMM, animatrice à la maison de retraite de Charmois l’Orgueilleux. Il s’agissait d’un projet intergénérationnel sur les émotions, non sans ressemblance avec celui du MUDAAC. Ainsi, Virginie cherchait un photographe pour remettre en scène des tableaux de peintres connus. Parmi ces derniers : Eugène De la Croix, Edvard Munch, Georges De la Tour ou encore Auguste Renoir. Les mises en scène se sont faites avec les résidents de l’EHPAD Saint-Jean, les participants à l’atelier d’insertion du CTPS de Remiremont mais aussi les élèves de la MFR d’Hadol.

Les mercredis chez Français - Achille CESBRON - 1849-1915

Pour détourner ce tableau je ne disposai que de deux à trois membres par famille. Afin de pouvoir mettre en scène les six personnages de ce tableau j’ai donc dû utiliser quelques astuces et user de quelques montages photos.

blank

Le projet de détournement de tableaux du MUDAAC

Tout d’abord, l’idée est née lors du premier confinement au printemps 2020. Il a ensuite commencé à prendre forme lors de l’automne qui a suivi. Enfin, le MUDAAC participe à l’opération « PUB ! », lancée par le Conseil départemental. Ainsi, le thème, initialement pour 2021, était Public’Cité. Les rencontres et la réalisation de ce projet ont été reportées à de nombreuses reprises à cause des contraintes sanitaires. Finalement le vernissage de l’exposition a eu lieu le jeudi 4 novembre 2021 en présence de Ghislaine Jeandel-Jeanpierre, vice-présidente du Conseil Départemental déléguée à l’enfance. Quant aux photos, elles sont restées exposées au musée pendant près de trois mois, jusqu’au 24 janvier 2022. En attendant, les visiteurs, eux aussi, ont pu se glisser dans la peau des personnages le 18 décembre 2021.

blank
Les Chemineaux - Victor PROUVÉ, 1907

Ce qui m'a plu dans ce projet

Ce qui m’a particulièrement plu dans ce projet c’est son rayonnement social. Mais aussi la médiation culturelle et artistique qui ont été réalisée autour de ce projet. Le fait d’amener les gens vers le musée, mais surtout de faire sortir l’Art du musée. Pour cela Aurélie, Pierrick et Daphnée du MUDAAC ont effectué un travail remarquable avec les enfants et les familles. J’ai aimé faire fi des imprévus et découvrir les capacités d’adaptation, de moi-même, mais aussi de tous les autres acteurs de ces projets. En bref, le côté humain de ces aventures que sont ces projets d’intégration intergénérationnelle et sociale. J’ai ainsi vu des enfants, ainsi que leurs parents, se prêter totalement aux jeux d’acteur. Je les ai vu m’expliquer l’histoire de l’œuvre qu’ils étaient en train de personnifier. Je trouve que c’est une belle revanche sur tous ceux qui prétendent que l’art est élitiste.

Portrait d'homme - Hieronymus KESSEL, 1618( ?)
blank

Remerciements

Je tiens à remercier François VANNSON, Président du Conseil départemental des Vosges et Ghislaine JEANDEL-JEANPIERRE, vice-présidente déléguée à l’enfance. Mais aussi Olivier MAROTEL, Président de l’association départementale des FRANCAS des Vosges. Ainsi que Catherine GIRAUD, Présidente de l’association Jeunesse et Cultures et bien sûr Stéphane Viry qui le fut encore il n’y a pas si longtemps. Je les remercie tous pour avoir rendu ce projet possible.

Je tiens également à remercier les personnes qui ont mis sur pied ce projet. Les personnes avec qui j’ai le plus étroitement collaboré : Aurélie DEBROSSE et Daphnée MOUTARD pour le MUDAAC. Camille RUFFIN, remplacée ensuite par Pierrick VIRION pour les FRANCAS des Vosges. J’ai vraiment éprouvé énormément de plaisir à travailler avec eux.

Je voudrais y associer les enfants, les familles et les animateurs du centre social du Plateau de la Justice qui se sont énormément impliqués et qui m’ont beaucoup apporté.

blank
Cimon et Éphygène - Heyman DULLAERT, XVIIe siècle

Les photos de l'exposition au MUDAAC

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

D'autres articles

Verrerie d'art au chalumeau réalisé par un photographe professionnel

L’ouverture du diaphragme

Le diaphragme c’est quoi ? L’ouverture du diaphragme est l’un des trois éléments qui constituent le triangle d’exposition. Les deux autres sont : la sensibilité

outil pour découpe du cuir

La sensibilité ISO

Qu’est-ce que la sensibilité ISO ? La valeur ISO est l’un des trois éléments qui constituent le triangle d’exposition. “En photographie, la sensibilité ISO est