Les règles de composition en photographie

Définition de la composition en photographie

Définition de la composition selon le Larousse :

Action de composer, de former un tout par assemblage ; réunion, dosage d’éléments constituants.

blank

Ainsi, lorsque l’on compose une image, on ne se contente pas de déclencher l’appareil photo, on réfléchit en amont à la manière dont on va assembler les différents éléments qui vont constituer notre photo. Car le tout doit former un ensemble cohérent. Pour cela nous allons réunir, en les dosant, les différents éléments qui vont souligner notre sujet.

Déterminer un sujet photo

Pour commencer, il faut déterminer un sujet : Est-ce le paysage ? est-ce la personne qui se trouve devant ? la fleur au pied de l’arbre ? la fourmi qui se promène dessus ? Ou encore le morceau de feuille qu’elle est en train de transporter ? En fonction de ça on va composer sa photo, choisir son cadrage et se mettre à l’échelle de notre sujet. Car c’est lui la star de notre photo. Et cela ne doit faire aucun doute.

La règle des impairs en photographie

blank

Une photo est toujours plus agréable à regarder lorsque les éléments présents sont en nombre impairs. Cela rend ainsi la photo plus dynamique. Les nombres impairs permettent à l’œil de circuler plus librement dans l’image. En revanche, dans certains cas cette règle peut être contournée pour accentuer un effet de symétrie.

La photo ci-contre fonctionnerait bien moins bien si j’avais mis deux ou quatre fleurs.

Laisser de l’espace pour le regard, ou pour le mouvement dans les cadrages

Il faut laisser de l’espace dans la direction du regard afin de permettre de mieux s’immerge dans l’image et met plus à l’aise la personne qui regarde la photo. Laisser de l’espace crée de la dynamique et parfois du mystère dans la photo qui peut plus facilement susciter ou souligner une émotion. Il en va de même pour le mouvement.

Remplir le cadre photo, focus sur le sujet

blank

Attention à ne pas perdre le sujet au milieu de la photo. S’il est trop petit, on aura du mal à le cerner. Le sujet doit dominer l’image. C’est la première chose que l’on doit voir. C’est d’ailleurs souvent le gros défaut des photos de vacances : il y a trop d’espace autour du sujet. Le sujet doit être explicite, identifiable sans réfléchir et prendre toute la place sur la photo, tout en la laissant respirer.

Utiliser les cadres naturels en photographie

Le but est d’attirer l’attention vers le sujet, le cadre naturel ne doit servir qu’à ça. On ne doit voir que deux choses sur la photo : le cadre et le sujet. Cela donne du contexte, de la profondeur et parfois même du mystère. Les cadres naturels les plus courants sont les portes et fenêtres, mais cela peut aussi être un tunnel, une grotte, une meurtrière ou même une foule de gens, des fleurs…

La photo et la règle des tiers

blank

Il s’agit de couper l’image en neuf parties égales afin d’obtenir :

  • deux lignes de force horizontales
  • deux lignes de force verticales
  • quatre points de force aux intersections de ces quatre lignes de force.

On obtient ainsi un sens de lecture en plaçant des éléments importants de notre composition sur ces lignes ou ces points de force.

Transgresser les règles pour faire des photos originales

Bien évidemment ces règles ne sont pas exhaustives. En effet il en existe bien d’autres comme :

  • les diagonale
  • le carré d’or
  • la spirale d’or
  • l’espace négatif
  • la géométrie
  • les contrastes…

Mais on fait déjà énormément avec ces quelques règles simples. Car n’oublions pas la dernière règle :

  • Transgresser les règles !

Catégories : composition, règles de composition, règle des impairs, cadre naturel, règle des tiers

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D'autres articles

Verrerie d'art au chalumeau

L’ouverture du diaphragme

Le diaphragme c’est quoi ? L’ouverture du diaphragme est l’un des trois éléments qui constituent le triangle d’exposition. Les deux autres sont : la sensibilité

outil pour découpe du cuir

La sensibilité ISO

Qu’est-ce que la sensibilité ISO ? La valeur ISO est l’un des trois éléments qui constituent le triangle d’exposition. Ce qu’en dit Wikipédia : “En


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/clients/f01cf0453bb557966903a4193954e22a/sites/dhphotos.webello.fr/wp-includes/functions.php on line 4979

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/clients/f01cf0453bb557966903a4193954e22a/sites/dhphotos.webello.fr/wp-includes/functions.php on line 4979

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/clients/f01cf0453bb557966903a4193954e22a/sites/dhphotos.webello.fr/wp-content/plugins/really-simple-ssl/class-mixed-content-fixer.php on line 110